Comité de Soutien à Radio Vitamine
Comité de Soutien à Radio Vitamine

Menu

Sicaire 2

<

Maitre Frédéric AVAZERI  

Associé à Maitre Emmanuel DOUHAIRE  au sein d'une SCP d'administrateurs judiciaires désignée à deux reprises sur radio VITAMINE

Maitre AVAZERI fut désigné le 30 Janvier 2014 comme administrateur pour le redressement judiciaire de la société LINKS, société produisant et commercialisant les programmes de radio VITAMINE.

En effet, Sahra GROUNE représentée par Maitre ANDRE Gildas et Maitre Philippe NEWTON avait saisi le tribunal de commerce de Marseille à compter du 23 Octobre 2013 afin de solliciter le placement en redressement judiciaire de la société LINKS son ancien employeur, au motif du non paiement de ses indemnités prud'hommales faramineuses obtenues à l'appui d'un faux contrat de travail.

En date du 23 Janvier 2014, Maitre AVAZERI affirma que la société LINKS était en état de cessation des paiements au motif que celle-ci ne pouvait pas faire face à ses dettes comptables exigibles avec les fonds dont elle disposait sur son compte bancaire.

Une bien curieuse méthode de calcul appliquée par Maitre AVAZERI puisqu'en réalité la loi prévoit qu'une société soit en état de cessation des paiements lorsqu'elle n'est plus en mesure de faire face à ses dettes exigibles avec ses créances exigibles et non avec son solde bancaire !

De surcroit, l'obligation faite par la loi aux adminsitrateurs judiciaires en cas de redressement judiciaire consiste à établir un bilan économique et social de l'entreprise.  Ce bilan devant obligatoirement précisé l'origine des difficultés de la société.

 

 

Dans son bilan économique et social Maitre AVAZERI écrit que la radio VITAMINE avait perdu 97% de ses annonceurs en conséquence d'une campagne de dénigrement ..? 

Pourtant aucune campagne de dénigrement n'a fait perdre ses annonceurs locaux à radio VITAMINE, car en réalité c'est le choix fait par Maitre DOUHAIRE consistant à ressusciter le contrat de régie toxique avec SUD MEDIA qui conduisit à la perte de 97% des annonceurs de la radio.

Ainsi, Maitre AVAZERI qui était parfaitement informé de l'origine de la perte de 97% des annonceurs locaux a préféré dissimuler l'implication personnelle de son associé et par conséquent de son étude la SCP DOUHAIRE/AVAZERI comme étant  à l'origine des diffcultés de radio VITAMINE.

Ainsi après un calcul original pour placer une société en redressement judiciaire, ayant consisté à opposer des dettes exigibles avec un solde bancaire tout en omettant soigneusement d'évaluer les créances exigibles,

Puis après avoir établi un faux, s'agissant d'une campagne de dénigrement parfaitement imaginaire dans son bilan économique et social. Maitre AVAZERI s'est  consacré non pas à redresser l'activité de l'entreprise ou à préserver l'activivté et les emplois, mais plutôt à obtenir une extension de la procédure de redressement judiciaire de la SAS LINKS aux assoxciations ATC et ARA, titulaires des autorisations d'émettre de radio VITAMINE.

 

 

Ainsi en date du 17 février 2015 Maitre Frédéric AVAZERI assigna les associations ATC et ARA devant le tribunal de commerce de Marseille afin de voir prononcée une extension de la procédure de redressement judiciaire de la SAS LINKS aux associations ATC et ARA.

En date du 20 Avril 2015 le Tribunal de Commerce de Marseille débouta Maitre AVAZERI de ses demandes et rejeta la demande d'extension aux associations tiulaires des autoristaions d'émettre.

C'est Maitre Jean-Pierre LOUIS qui  prendra alors le relais et fera appel de cette décision en date du 28 Mai 2015. 

 

 

Maitre AVAZERI et Maitre LOUIS ne dissimulèrent aucunement que leur intention était d'obtenir une extension de la procédure afin d'être en mesure d'intégrer les fréquences de radio VITAMINE dans le périmètre du redressement ce qui leur permettait  de mettre en vente le tout.., dans le cadre du placement en redressement judiciaire de la SAS LINKS, puis des associations piliers de Radio Vitamine.

Le placement en redressement judiciaire de LINKS étonnamment obtenu sur assignation de Sahra GROUNE représentée par Mtres ANDRE Gildas, Philippe NEWTON et comme en 2011 à nouveau sur présentation d'un faux document, manifestement sur la base d'une nouvelle escroquerie au jugement !

Il est notable que la SCP DOUHAIRE/AVAZERI a été désignée à deux reprises pour administrer les entités composant la radio VITAMINE sur requête à deux reprises formées par Mtre ANDRE Gildas.

Une première fois entre le 31 Janvier 2011 et le 23 Mai 2011 sur requête de Salah GROUNE représentée par Maitres ANDRE Gildas et Philippe NEWTON.

Une seconde fois entre le 30 Janvier 2014 et le 27 Juillet 2015 sur assignation de Sahra GROUNE représentée elle aussi par Maitres ANDRE Gildas et Philippe NEWTON.

Il est également notable que les associations ATC et ARA ont été objectivement très gravement lésées au niveau financier et au niveau de leur fonctionnement en conséquence de chacune de ces deux désignations de la SCP DOUHAIRE/AVAZERI

 

 

Un fait révélateur consiste dans le curieux choix opéré par Maitre Frédéric AVAZERI qui refusa catégoriquement entre le mois de Janvier 2014 et le mois de Juillet 2015 de reverser le moindre euro aux associations ATC et ARA concernant  leur quote-part des recettes de publicités encaissées par LINKS, retenant ainsi dans les caisses de LINKS près de 1,7 millions d'euros de chiffre d'affaires appartenant aux associations ATC et ARA !

Nous avons donc pu constater que les associations titulaires des autoristaions d'émettre de radio VITAMINE, ATC et ARA ont déclaré un chiffre d'affaires d'environ 1,7 million d'euros pour la période entre Janvier 2014 et Juillet 2015, montant sur lequel elles n'ont percu aucun cent d'euro en Dix-huit mois consécutifs par la seule et unique volointé de Maitre frédéric AVAZERI.

Maitre AVAZERI  justifia son choix de conserver l'intégralité des recettes des associations au motif de dettes réciproques entre les structures que ce dernier souhaitait compensées ou voir arbitrées par un juge.

l faut rappeler que les recettes de publicités d'un éditeur (ATC) perçues par une régie publiciatire (LINKS) n'appartiennent nullement à la régie qui n'intervient qu'en qualité de mandataire, à ce titre ces recettes sont soumises au règles du contrat de mandat, elles ne peuvent donc en aucun cas faire l'objet de compensation ou de retenues qui seraient instantanément constitutive du délit d'abus de confiance.

Autre fait révélateur, Maitre AVAZERI, qui avait pourtant écrit dans chacune de ses notes d'audience que la SAS LINKS était parfaitement viable et en mesure de rembourser intégralement son passif a néanmoins sollicité le 27 juillet 2015 la liquidation judiciaire de la SAS LINKS au motif qu'il ne disposait pas des comptes certifiés de la société. 

Pourtant si M.Lazare GROUNE avait signé les bilans de la SAS LINKS tels que modifiés sous les directives de Maitre AVAZERI en 2015, il aurait pu être poursuivi pour avoir signé de faux bilans ...

Maitre AVAZERI avait en effet exigé que les fonds encaissés par LINKS soient enregistrés comptablement comme des recettes propriétés de la SAS LINKS ce qui est parfaitement faux et de surcroit, illégal !

Une régie publicitaire ( ici LINKS ) ne peut jamais et en aucun cas se déclarer propriétaire des recettes de publicités qu'elle encaisse pour le compte d'un ou plusieurs diffuseurs ( là ATC et ARA).

 

 

Envers et contre tout, l'habile Maitre AVAZERI atteignit l'objectif qu'il s'était fixé, à savoir obtenir l'extension de la procédure collective de la SAS LINKS aux associations ATC et ARA ce qui lui permit assité par Maitre Jean-Pierre LOUIS, de procéder à la mise en vente de radio VITAMINE, "à la casse", dès le mois de Novembre 2015 !

Bien évidemment le chef d'entreprise PDG de la SAS LINKS, M.Lazare GROUNE avait sollicité dès le mois de février 2014 et à plusieurs reprises, le remplacement de Maitre Frédéric AVAZERI de la SCP DOUHAIRE/AVAZERI, afin d'éviter tout risque de conflit d'intérêt (sic!), toutes les requêtes présentées par Lazare GROUNE furent rejetées. 

Le CSA, dont l'accord préalable est absolument indispensable à toute cession d'une entreprise média disposant d'autorisations d'émettre, fut saisi, conformément à la Loi, en Novembre 2015 de trois offres de reprises de radio VITAMINE  présentées  par le procureur de Marseille.

En date du 9 décembre 2015 les honorables membres du conseil Supérieur de l'Audiovisuel réunis en assemblée plénière décidèrent de rejeter les trois offres de reprises présentées par le procureur de Marseille.

Cette décision rendue par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel le 9 décembre 2015 et publiée le 28 Décembre 2015, mit ainsi un terme définitif aux vélléités de l'équipe dirigée par Maitre ANDRE Gildas qui s'est acharnée, voire déchainée, judiciairement sur radio VITAMINE et son dirigeant Lazare GROUNE durant plus de cinq années consécutives !  

Précisons que Maitre AVAZERI avait reconnu devant plusieurs témoins au mois de février 2014 et en présence du juge commissaire et du vice-procureur de Marseille avoir rencontré, avant même la décision de placement en redressement judiciaire de la SAS LINKS, c'est à dire avant le 30 janvier 2014, des représentants du groupe TAPIE qui lui auraient témoigné de leur intérêt pour les fréquences de radio VITAMINE.

Maitre AVAZERI a déclaré lors de cette audience en février 2014 avoir décliné les propositions des émissaires de M.Bernard TAPIE (...).

Pourtant l'offre de reprise de radio VITAMINE présentée par le groupe TAPIE figure parmi les trois offres de reprise de radio VITAMINE proposées par Maitre AVAZERI et Maitre LOUIS et soumise à l'agrément du  CSA le 9 Décembre 2015.

Encore plus fort

Par extraordinaire, Mme Sahra GROUNE ! ,figure elle-aussi parmi les 3 candidats dont les offres furent présentées au CSA en Décembre 2015.

Sahra GROUNE a donc réalisé une prouesse judiciaire rare, voire exceptionnelle, puisqu'elle s'est présentée comme repreneuse de la société qui l'employait depuis septembre 2007, société  qu'elle avait elle-même préalablement  fait placer en redressement judiciaire avant de se présenter comme repreneuse de ladite société (LINKS) dont la procédure avait été étendue aux titulaires des autorisations d'émettre de radio VITAMINE !

 

 

Maitre Frédéric AVAZERI, Maitre Jean-Pierre LOUIS sont tous deux visés par une plainte pour abus de confiance aggravé déposée par M.Lazare GROUNE auprès du procureur de Marseille depuis le 26 septembre 2015.

M.Lazare GROUNE a fait l'objet le 21 Juillet 2016 d'une audition dans le cadre de l'enquête ouverte en février 2016 par le parquet de Marseille suite à cette plainte.

À ce jour, il semble que l'enquête soit actuellement toujours en cours auprès des services enquêteurs du parquet de Marseille.

 

 

 

 

 

 

/script>

Site créé par Flash en Ligne, un produit e-magix